Point Presse du 28.6.2017

PAPERJAM

«L’Association des médecins et médecins-dentistes a fait part mercredi des améliorations du projet de loi que sa mobilisation a permis d’obtenir.

Les six mois de bras de fer par médias interposés ont fini par payer pour l’AMMD. Après avoir multiplié conférences de presse, avis juridiques et interviews parfois virulentes envers la ministre de la Santé, Lydia Mutsch, l’association forte de 2.000 médecins avait sous-entendu en mars être prête à «utiliser tous les moyens» pour se faire entendre, insinuant qu’une grève n’était pas à exclure.

Résultat: le projet de loi récemment amendé et actuellement aux mains du Conseil d’État pour avis complémentaire présente des améliorations sur les points essentiels»

http://paperjam.lu/news/la-bronca-des-medecins-couronnee-de-succes

 

LE QUOTIDIEN

«Le projet n’est pas encore adopté, donc il reste des incertitudes», observe le président de l’AMMD, le Dr Alain Schmit. Cependant, rien ne l’empêche de savourer la victoire, avec beaucoup de retenue, certes : «L’AMMD s’est beaucoup investie et c’était nécessaire.» Le président rappelle sur le même ton neutre que «personne» ne dit aux médecins «comment ils doivent exercer leur métier»

https://www.lequotidien.lu/politique-et-societe/loi-hospitaliere-les-medecins-ont-le-triomphe-modeste/

RTL

«Ob d'Gesetz awer elo Verbesserunge fir de Patient bréngt, gesäit d'AMMD kritesch. Fir den Dr. Philippe Wilmes ass a bleift d'Spidolsgesetz en oninspiréiert Gesetz, dat bürokratesch an dirigistesch vun der Philosophie hier wier an de groussen Erausfuerderungen, déi d'Medezin hei zu Lëtzebuerg huet, net gerecht gëtt.»

http://www.rtl.lu/letzebuerg/1051138.html

 

LUXEMBURGER WORT

«Den Ärzten ging es darüber hinaus darum, im Spitalsbetrieb mitreden zu können. Sie erhalten fortan einen direkten stimmberechtigten Vertreter im Verwaltungsrat, sowie eine weitere beratende Stimme. Außerdem soll der Ärzterat bei der Ernennung eines medizinischen Direktors mitreden können.»

https://www.wort.lu/de/politik/aerztevereinigung-begruesst-aenderungen-im-spitalgesetz-wir-koennen-entwarnung-geben-5953b7e1a5e74263e13c3203

journaux-168740 n